Journée d’étude du 11 décembre 2019 : L’analyse quantitative et statistique des données en linguistique de corpus

Localisation de la journée : Laboratoire ICAR, salle D4-212, bâtiment Recherche, ENS de Lyon, 15 parvis René Descartes Lyon 69007. Métro ligne B, arrêt Debourg

ATTENTION, CHANGEMENT DE SALLE ! La journée initialement prévue dans la salle D4-179 aura lieu dans la salle D4-212

Membres organisateurs : C. Etienne, J.-P. Magué, M. Quignard, D. Vigier

Participation : Cette journée est ouverte aux étudiants de Lyon2 et de l’ENS sous réserve de contacter les organisateurs en amont.

Programme

Matin 9h-12h

Présentation par les membres des laboratoires participant à cette journée de certaines de leurs pratiques en matière d’analyse quantitatives des données linguistiques afin d’échanger avec les autres membres à ce sujet. Chaque labo présent de proposera une présentation de 10 minutes sur un focus de pratique d’analyse quantitative en cours dans l’équipe en adoptant systématiquement le plan :

i) présentation du thème sélectionné relevant de l’analyse quantitative

ii) pratique actuelle dans le labo sur un/des cas précis en présentant l’approche méthodologique, le type de données et les finalités

iii) problèmes rencontrés / questions/besoins.

Les 10 minutes suivantes seront consacrées à la discussion collective. 

Après-Midi 13h-17h

Thierry Poibeau, Directeur de Recherche CNRS et directeur-adjoint du laboratoire LATTICE, ENS Ulm, Paris

 Caractérisation de styles textuels par des méthodes automatiques

Les méthodes de traitement automatique des langues sont de plus en plus employées dans le cadre des Humanités numériques, en particulier pour l’analyse du style. Il s’agit le plus souvent de méthodes fondées sur une analyse statistique de cooccurrences au niveau lexical. La notion de séquence de texte est plus rarement prise en compte, même si la notion de motif tend à gagner en popularité ces dernières années. Dans cet exposé, nous souhaitons présenter des méthodes supervisées et non supervisées fondées sur la notion de motif, et discuter de leur bénéfice éventuel pour l’analyse de styles textuels.

Cécile Fabre, Professeure des Universités en sciences du langage à l’Université Jean Jaurès de Toulouse

Utilisation des modèles distributionnels en linguistique outillée

 Nous nous demanderons, dans cet exposé, dans quelle mesure les modèles distributionnels, qui sont devenus le mode de représentation sémantique dominant dans le domaine du TAL, peuvent intégrer l’outillage de la linguistique et offrir de nouvelles possibilités en termes d’analyse quantitative de corpus. Nous illustrerons cette approche à partir de travaux réalisés dans le laboratoire CLLE, en morphologie (sémantique des suffixes) et sémantique lexicale (noms sous-spécifiés).

Intervention proposée par le laboratoire Icar. Titre à préciser

Table ronde de clôture de la journée


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.